Courrier à l'attention de Madame Karine Lalieux

A l'attention de Madame Karine Lalieux, Ministre des Pensions et de l'Intégration sociale

Bonjour Madame la Ministre,

Comme tous les autres Ministres du Gouvernement fédéral, vous avez reçu depuis plusieurs mois pour information, les nombreuses revendications du Syndicat autonome belge des praticiens de l'art infirmier - Union4U, qui représente les infirmiers et aides-soignants du pays.

Au travers de diverses actions solidaires dans les hôpitaux et institutions de soins ainsi qu'à la suite de la Manifestation du 6 septembre dernier à Bruxelles, l'actualité parle pour nous et de nous, les praticiens de l'art infirmier.

Il est temps de donner un geste fort et surtout d'apaisement à toute notre profession, forte de plus de 250.000 professionnels actifs, qui risque concrètement d'imploser, voire d'exploser !

Complémentaire aux syndicats traditionnels, notre expertise en regard aux spécificités du terrain quel qu'il soit (hôpitaux, MR/MRS, centres pénitentiaires, enseignement, structures pour handicapés, maisons médicales, soins à domicile, ...) nous permet d'être légitime en regard à nos revendications relatives à l'attractivité et plus spécifiquement à la reconnaissance de la pénibilité durant toute la carrière y compris pour la pension des praticiens de l'art infirmier.

Nous vous demandons dès lors, soit de nous inclure lors des rencontres avec les autres partenaires sociaux puisque nous défendons et représentons spécifiquement l'ensemble des praticiens de l'art infirmier (aides-soignants et infirmiers), soit de nous recevoir séparément.

Pouvez-vous nous confirmer que nous serons invités, en tant qu'expert de la profession, autour de la table ?

Nous sommes avec vous, Madame la Ministre, pour trouver une issue à ce climat délétère, à la souffrance réelle et récurrente des professionnels des soins et à ce conflit qui s'amplifie de jour en jour.


Vous trouverez en attachement, en deux langues, notre "Manifeste pour l'attractivité des praticiens de l'art infirmier - Plan d'attractivité d'Union4U à l'horizon 2030" ainsi que les courriers, spécifiques à la reconnaissance de la pénibilité, adressés à Messieurs Alexander De Croo, Premier Ministre, et à Frank VandenBroucke, Ministre de la Santé publique et des Affaires sociales.

Nous sommes, Madame le Ministre, Chère Madame Lalieux, à votre disposition pour tout complément d'information et nous espérons vivement, au nom des praticiens de l'art infirmier, que vous accepterez notre sollicitation.

Au nom d'Union4U,

Thierry Lothaire,
Président