Permettre aux pharmaciens de vacciner contre le Covid est inacceptable: A CHACUN SON METIER 8

page1image56117696

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT

PERMETTRE AUX PHARMACIENS DE VACCINER CONTRE LE COVID EST INACCEPTABLE :
À CHACUN SON MÉTIER !

Nous, l’ABSyM et Union4U, avons appris que Monsieur Frank Vandenbroucke (Vooruit), Ministre fédéral de la Santé et des Affaires sociales, travaille actuellement sur une modification de la loi afin de permettre aux pharmaciens d’administrer le vaccin contre la Covid-19. C’est inacceptable tant pour les médecins que pour les infirmiers.

Bruxelles, le 10 novembre 2021

Nous ne remettons nullement en cause la qualité de la formation des pharmaciens belges. Cependant, nous respectons les principes fondamentaux des activités quotidiennes et des prestations de chaque professionnel de la santé quant à son niveau de responsabilité et de compétence, qui doivent être non seulement sécuritaires mais également efficientes, qu’il s’agisse de la prescription médicale par un médecin, de la délivrance du vaccin sur prescription par un pharmacien et de l’administration et de la surveillance de la vaccination sur prescription médicale par un infirmier(e) qualifié.

La vaccination ne se limite pas à un acte technique. Elle est entourée notamment d’une réflexion clinique, de bonne pratique tant dans la préparation, l’administration et le suivi vaccinal que dans la capacité d’évaluer le risque de complication, voire de choc anaphylactique, ainsi que dans la capacité à reconnaître un problème clinique et d’y répondre de manière appropriée et sécuritaire.

Le besoin d’avoir acquis ces compétences rend la vaccination et l’ensemble du processus dans les faits non délégable à un tiers non qualifié et renvoie immédiatement vers la responsabilité légale de chaque médecin et infirmier(e). Il s’agit du respect strict des valeurs déontologiques et éthiques du praticien.

www.union4u.be

Syndicat Autonome Belge des Praticiens de l’Art Infirmier

Interview | Gaëtan Mestag - Vice président : +32(0)476 80 74 74
Interview | Pascal Ennafla - Chargé de communication : +32(0)478 46 15 25

page1image56103808 page1image56107344 page1image56102144 page1image56103184 page1image56102352 page1image56102976 page1image56103392 page1image56103600 page1image56104016 page1image56104224 page1image56104432 page1image56104640 page1image56104848 page1image56105056 page1image56105264

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT

page2image56210016 page2image56204608

De plus, on ne sait pas sur quelles preuves et quelle réalité ce choix se fonde. Le choix du Ministre de la Santé est-il axé sur la qualité des soins pour l’utilisateur des soins de santé ou repose-t-il uniquement sur des considérations économiques pour le prestataire de soins ?

Existe-t-il des preuves scientifiques que la vaccination réalisée par les pharmaciens est plus sûre, de meilleure qualité et surtout sécuritaire, et moins chère que la vaccination effectuée par les infirmiers ou les médecins ? En ce sens, la réponse du 17 mars 2021 du Conseil supérieur de la Santé sur l’administration des vaccins par les pharmaciens apporte quelques précisions.

C’est pourquoi, de façon coordonnée et responsable, la position de l’ABSyM et d’Union4U est claire et univoque en la matière : l’acte de vaccination - en toute circonstance - ne peut être réalisé ni par les pharmaciens, ni par d’autres personnes non qualifiées, et ce, conformément aux règles de bonnes pratiques et aux avis émis par les organes officiels et compétents en matière de santé.

En ce qui nous concerne, nous reconnaissons les pharmaciens dans leurs connaissances, notamment la pharmacodynamique, la pharmacocinétique, et les possibles interactions entre les médicaments. Ils peuvent donc aider à diffuser des informations correctes quant à l’utilité des vaccins, et contrer les fausses informations ou « fake news» qui angoissent tant les patients que la population impliquée, malgré elle, à cette problématique.

A chacun son métier et évitons de diluer les compétences requises et d’occulter les responsabilités réelles exigées pour effectuer en toute sécurité toute vaccination et plus spécifiquement celle de la Covid-19.

Dr Luc Herry, Président ABSyM
Dr Gilbert Bejjani, Secrétaire Général ABSyM Thierry Lothaire, Président Union4U

www.union4u.be

Syndicat Autonome Belge des Praticiens de l’Art Infirmier

Interview | Gaëtan Mestag - Vice président : +32(0)476 80 74 74
Interview | Pascal Ennafla - Chargé de communication : +32(0)478 46 15 25

page2image56204400